30/05/2010

Sainte Aline

Autre curiosité : au sommet de l’autel de la chapelle Sainte-Alène, figure une statue de la Sainte tenant dans la main gauche la palme du martyre et dans la main droite une épaisse branche de coudrier qui fleurit. Voilà un nouveau miracle prêté à Saint-Guidon que l’on attribue ici également à Sainte Alène. Dans les deux cas, il s’agit d’un bâton planté en terre et qui fleurit miraculeusement et se transforme rapidement en arbre.

En l’occurrence, ce coudrier, porte le nom d’avelinier. C’est une variété de noisetier à gros fruits appelés « avelines » (nux abellana), ce qui est tout-à-fait approprié à notre Sainte-Alène,  alias Sainte Aline.

Les commentaires sont fermés.