30/05/2010

Abbaye de Forest

Quant à  l’ermitage de Forest, on sait qu’au VIIe siècle, un habitant du village, récemment converti à la religion chrétienne, offrit une maison en bois et torchis pour y créer un oratoire, qui deviendra l’église paroissiale. Cet oratoire fut consacré par Saint Amand  à Saint Denis l’Aréopagite (membre du Tribunal d’Athènes), converti par Saint Paul et devenu le premier évêque d’Athènes. Ce bâtiment, situé alors au milieu des bois et des marais, se trouvait à l’emplacement de l’actuelle plaine de jeux contiguë à l’église Saint-Denis que nous connaissons aujourd’hui. La chapelle de Sainte Alène et le sarcophage qui s'y trouvait semblent bien avoir fait  l'objet de pèlerinages et de dévotion populaire du VIIe au XIIe siècle. Mais la véritable notoriété n’apparaît qu’au XIIe siècle avec l’apparition de l’Abbaye de Forest.

Sur un terrain offert par Gislebert dAlost,  labbé dAfflighem fonde en 1105 une communauté de moniales nobles, en fait, des sœurs et épouses de nobles de la région qui sont partis en croisade. Gislebert lui-même leur confie sa mère et sa sœur avant de partir en Terre Sainte.

Les commentaires sont fermés.